Yaduvin au Japon

A la découverte du Koshu, cépage japonais…

C’est au pied du mont Fuji que le domaine Grace Winery c’est installé en 1923. Le domaine, sous l’impulsion d’Ayana Misawa cherche depuis une dizaine d’années à valoriser le cépage koshu afin d’en produire un véritable vin de gastronomie.

Ce cépage aux grappes lâches et à la couleur rosée aurait été amené de Chine il y a près de 1300 ans. Il serait issus d’un croisement entre vitis vinifera et probablement vitis davidii, une variété de vigne asiatique. A l’origine plutôt cultivé pour son raisin de table, il est vinifié pour la première fois il y a seulement 130 ans par des moines-vignerons.

Ces derniers sont encore les producteurs les plus importants de vin de koshu. Leurs vignes sont élevées sur pergolas avec des rendements très élevés. A la cave les vins sont chaptalisés pour garantir un certain degré d’alcool… Ces pratiques permettent de produire des vins aux qualités gustatives discutables.

La culture du raisin est encore très faible au Japon. De ce fait, il est très rare aujourd’hui de trouver des producteurs tels qu’Ayana, avec la volonté et le courage de produire un grand vin de koshu.
La vigneronne japonaise est une pionnière dans son pays. Après avoir fait ses gammes en Europe et dans des pays du nouveau monde, elle décide de reprendre le domaine familial et de changer radicalement l’image du Koshu.
La vigneronne applique ce qu’elle a appris dans les vignobles européens. C’est ainsi qu’elle change le mode culture du cépage. Plantées en palissage, les vignes produisent des grappes plus petites que les traditionnelles vigne en pergolas. Cette baisse de rendement a un impacte direct sur la concentration des arômes dans les baies. En cave les pratiques vues en Australie et au Chili lui permettent d’élever le vin avec la plus grande délicatesse.

IMG-2331


Grace Kayagatake 2012

IMG-2352Le nez est plutôt discret. On perçoit quelques arômes d’agrume et de fleur blanche.
En bouche on a une attaque très fraîche. Le vin est sur une trame acidulée sans manqué pour autant de maturité. Il termine sur des notes citronnées et laisse en bouche une belle sapidité.
Un vin agréable et  très rafraîchissant !


Grace koshu 2012

IMG-2320

Le nez, plus complexe que le premier vin, donne des arômes un peu plus fruités, sur les fruits blancs. En bouche on reste dans la même ligné que le premier vin avec une belle trame acidulée. Les notes de la rétro-olfaction sont plutôt minérales avec une pointe de citron vert. Là encore un vin fin et rafraîchissant !


Grace koshu
Hishiyama vineyard 2011

img-2322.jpg

Ce vin est issu d’une parcelle située à 500 m d’altitude, au pied du mont Fuji !

Le nez de ce vin est plus aromatique. Il offre des notes délicates de pêche blanche et de melon. A l’aération des pointes plus florales se développent. En bouche une sensation plus structurée donne au vin une autre dimension que les précédents. La trame est toujours sur la fraîcheur de l’acidité, avec un gras en milieu de bouche en plus. La finale dure; elle est accompagnée de délicates notes florales.
Un vin de gastronomie soyeux et raffiné !

FullSizeRender.jpg

Pour trouver ces vins en Suisse, un importateur : Sur un air de Japon

Yanna Delière

Un commentaire sur “Yaduvin au Japon

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :